Collège

Collège du Trièves

38710 Mens

Vue de la cantine
© Olivier Sidler

DESCRIPTIF

Démolition et reconstruction des bâtiments d’enseignement, de l’internat, de la cantine, de la maintenance et de trois logements de fonction au collège du Trièves à Mens (38), établissement d’une capacité de 350 élèves. Opération HQE®.

PARTI ARCHITECTURAL

Notre réflexion s’inscrit dans une recherche de dialogue entre le collège et le site: un enjeu essentiel dans l’insertion de ce nouvel équipement au cœur d’un village traditionnel entouré de montagnes majestueuses.
Tout, dans notre projet, de l’implantation des bâtiments à leur orientation et jusqu’au choix des matériaux, est empreint de cette idée de respect des éléments forts du site qu’une mise en œuvre contemporaine vient encore renforcer.

Une implantation structurante
Deux directions principales structurent le terrain et définissent l’implantation des différents bâtiments:
- l’axe nord-Sud de la galerie piétonne dont la courbe s’étire sur tout le terrain comme pour s’assurer de relier l’ensemble du collège au village;
- l’axe est-ouest d’implantation de tous les bâtiments où chacun vient se raccorder sur la galerie pour permettre une desserte couverte de tout le collège et créer des espaces extérieurs variés orientés à l’est et à l’ouest sur les plus beaux massifs montagneux environnants.

Le bâtiment d’enseignement est situé au nord de la parcelle à l’emplacement du bâtiment existant afin de dégager un maximum d’espace libre abrité et ensoleillé pour les cours de récréation et les espaces verts.
La Maison du collégien avec un logement T4 situé en rez-de-chaussée est implantée à l’extrême sud de la parcelle, à l’écart de l’activité du collège.
Le bâtiment de la restauration et de la maintenance est placé au cœur du collège entre les deux autres bâtiments avec un accès direct sur la rue et surtout à proximité des collégiens mais aussi des élèves du primaire et des internes.
Les deux logements T4 construits à l’extrême nord-est du terrain sont à l’écart du collège et en liaison directe avec le village.

Volume et symétrie
Les trois bâtiments principaux présentent une volumétrie générale simple à l’image des constructions traditionnelles de la vallée du Trièves et dans le respect des réglementions constructives en vigueur: un corps de bâtiment parallélépipédique recouvert d’une toiture à deux pans symétriques.

Afin de se distinguer au cœur de cet ensemble bâti, chacun des bâtiments propose, notamment en toiture, une variation contemporaine à partir de ce traitement traditionnel:
- la cantine sur un seul niveau est traitée sous forme de «halle» avec une grande toiture à deux pans;
- l’internat développe deux toitures à deux pans pour profiter d’un éclairage zénithal central et minimiser les hauteurs en faîtage;
- de même pour le bâtiment principal qui propose trois toitures à deux pans telles une traduction en façade du plan avec la rue centrale…
Ces deux derniers s’animent à l’étage de volumes débordants afin de rythmer les longues façades tout en créant un système de brise-soleil pour les salles de cours.
Le projet se compose de 3 pôles distincts où l’organisation interne facilite l’autonomie au cœur d’un ensemble unitaire et homogène:
Le pôle enseignement/vie scolaire/administration
La Maison du collégien
Le pôle restauration/maintenance et entretien


1/ Le pôle enseignement/vie scolaire/administration

Implantation et accès
Organisé sur deux niveaux, rez-de-chaussée et premier étage, le bâtiment d’enseignement est le plus au nord du terrain et traversé à l’est par la galerie piétonne. Implanté dans la pente, le rez-de-chaussée s’organise sur deux niveaux permettant au hall d’accueil de profiter d’un volume haut sous faux-plafond.
On accède au bâtiment par le parvis situé à l’ouest sur la rue Richard-Willm. L’entrée s’effectue côté sud par un préau couvert, espace de transition entre la cour et le hall d’accueil.

Le hall d’accueil
Cœur de l’établissement, il dessert l’administration, la vie scolaire, le CDI, les salles d’enseignements et, par l’intermédiaire des rues centrales, toutes les salles de cours et la salle polyvalente.
Il se développe sur deux niveaux, baigné de lumière, il est le lieu fédérateur de l’établissement.
Lieu de rassemblement et d’échange, il est également le passage obligé vers les différents groupes fonctionnels pour un repérage facilité des lieux et une meilleure surveillance des élèves.

L’administration
Située au rez-de-chaussée, elle dispose d’une entrée indépendante depuis le parking et la rue tout en étant en liaison directe avec le hall d’accueil.
Elle communique avec les locaux des professeurs situés à l’étage par un escalier privé.
Elle est visible de la rue et facilement repérable et accessible par les différents visiteurs et parents.

La salle des professeurs
Implantée à l’étage à l’écart du flux des élèves, proches du CDI et au-dessus de l’administration, elle bénéficie en plus d’une vue privilégiée sur les massifs montagneux.
Les salles de travail sont orientées au nord, en relation aisée avec les salles d’enseignements.

Le CDI
En position stratégique à l’étage et au calme, malgré sa proximité avec le hall d’accueil, il est largement éclairé naturellement. Il est en communication visuelle avec l’entrée de l’établissement et les cours de récréation.
Il peut aisément être utilisé par les professeurs, le bureau de la conseillère d’orientation est à proximité.
On y trouve tous les espaces indispensables aux travaux nécessitant un support documentaire, un espace de travail en équipe, espace informatique ainsi qu’un coin vestiaires.
Une vue panoramique sur les montagnes, propice à la réflexion et la concentration, s’ouvre à l’angle sud de la grande salle.
D’autant plus qu’un extrait du livre «Les Ames fortes» est sérigraphié sur les vitrages d’angles pour rappeler aux jeunes élèves combien leur vallée a pu inspirer Giono et bien d’autres artistes…

Les salles d’enseignement
Elles se répartissent sur deux niveaux, entre le pôle ouest (administration/CDI) et le pôle est (salle polyvalente).
Au rez-de-chaussée,
. les salles de technologie, avec accès direct sur la rue nord pour la livraison et l’installation des matériels lourds; elles possèdent une salle de moyens commune et sont en communication visuelle avec la salle informatique et les salles d’expérimentation;
. les salles d’enseignement artistique et de musique sont proches de la salle polyvalente et forment un pôle qui peut fonctionner hors période scolaire avec la possibilité d’investir la cour pour une activité ponctuelle de dessin ou de chant;
. le bureau des professeurs d’éducation physique.

A l’étage,
. les salles de sciences expérimentales avec la salle de collection et la serre située au sud;
. les 6 salles banalisée d’enseignement général, orientées au nord ou au sud;
. les 2 salles informatiques constituant un pôle;
. à disposition, une terrasse couverte pour la réalisation future de deux salles de cours supplémentaires.

La salle d’étude est proche des bureaux des surveillants et est en interface avec le pôle enseignement général.
Les bureaux des surveillants et du CPE ainsi que la salle d’étude sont en liaison visuelle avec la cour de récréation et le hall d’accueil.
Les locaux des élèves et la vie scolaire.

Le foyer et la salle d’activité sont regroupés près de l’espace d’accueil, directement accessibles depuis l’extérieur par les deux façades sud et nord, ils sont en relation visuelle directe avec le CPE et les conseillers d’éducation.

La salle d’étude est un peu à l’écart du flux principal des élèves et des bruits de couloir.

Les sanitaires sont répartis sur les deux niveaux au carrefour des circulations verticales et proches des espaces extérieurs et de la cour.

La salle polyvalente
Située à l’extrémité est du bâtiment et à l’opposé de l’entrée principale des élèves, elle est en liaison directe avec le village par le jardin public. Elle dispose d’une entrée indépendante, tout en bénéficiant d’une grande proximité avec le collège grâce à la galerie couverte qui offre une respiration transversale et une échappée visuelle sur la cour et les vues lointaines.

Les circulations
Judicieusement dimensionnées, elles desservent les différents pôles d’enseignement, elles s’enflent pour permettre l’attente devant les salles de cours et respirent en offrant des perspectives double orientation qui laissent entrer la lumière naturelle et la vue sur le paysage et la cour.

2/ La Maison du collégien
Implantation et accès
Située à l’extrême sud de la parcelle, elle est éloignée au maximum de l’espace scolaire afin de s’ouvrir sur l’extérieur. Elle est l’aboutissement de la galerie piétonne qui dessert les autres bâtiments et permet aux internes de conserver un lien avec le collège sans pour autant s’y sentir contenu. L’accès voiture pour les livraisons, l’accès technique ou le garage du T4 situé en rez-de-chaussée s’effectue depuis la rue Richard-Willm.

Organisation interne
La maison du collégien se développe sur trois niveaux : rez-de-chaussée, premier étage et combles.

Au rez-de-chaussée,
. un logement de fonction T4 dans l’angle sud-ouest du bâtiment;
. les espaces de vie et d’accueil, le bureau de CPE, l’infirmerie et la chambre pour handicapé située à proximité de l’ascenseur.

A l’étage et dans les combles, les chambres des élèves et des éducateurs avec leurs sanitaires et leurs bureaux, comprenant, par niveau:
. un module de 20 chambres (5x4 lits par alcôve) avec un bloc sanitaire pour deux chambres afin de mieux respecter l’intimité de chacun (deux alcôves en chambres individuelles);
. 1/2 module de 12 chambres, soit 6 chambres filles ou garçons avec leurs sanitaires et le point info.

L’étage et les combles s’organisent à l’identique selon une disposition claire et répétitive pour faciliter l’appropriation des lieux, le repérage et la surveillance.
Une rue centrale naturellement éclairée dessert les espaces de chaque niveau, accessibles par un escalier et un ascenseur placés au cœur de l’établissement.

Les studios éducateurs sont répartis par deux à chaque étage, à proximité des circulations verticales et à l’interface des deux modules, ils assurent la surveillance des élèves.
Les espaces informatiques des alcôves viennent rythmer les circulations déjà animées par des zones de détente aménagées pour inciter au dialogue entre internes.
Les chambres bénéficient de la vue sur les montagnes environnantes et d’un éclairement maximal.
Les locaux d’entretien bien dimensionnés sont répartis à chaque étage à proximité de l’escalier.

3/ Le pôle restauration/maintenance et entretien

Implantation et accès
Les deux fonctions sont regroupées dans un même bâtiment implanté au cœur de l’établissement et contenu en pignon est par la galerie couverte et à l’ouest par la rue Richard-Willm qui permet les livraisons de la cuisine et l’accès aux garages.

L’espace restauration
L’accès au self-service est situé en façade nord depuis un parvis abrité relié à la galerie. La cuisine est implantée à l’ouest et les salles de restauration à l’est afin de permettre une sortie séparée par la galerie.
L’organisation interne respecte toutes les normes de flux: marche en avant, circuits propres et sales, gestion des déchets, etc., obligatoires dans ce type de programme.
Les cuisines bénéficient d’une double orientation nord et sud, les salles tournées au sud s’ouvrent sur une vue différente du collège pour profiter de la pause déjeuner.
Des sanitaires sont à disposition à l’entrée et à la sortie des utilisateurs.

Les locaux maintenance et entretien
Un quai de déchargement abrité commun à la cuisine permet de faciliter les livraisons.
Ils abritent la chaufferie principale de l’établissement (deux sous-stations sont situées dans les deux autres bâtiments).

Les logements de fonction
Deux logements de type 4 avec garage intégré sont situés au nord de la parcelle en relation piétonne avec le centre-ville. Ils jouent un rôle de «surveillance passive» de l’accès secondaire du collège.

Le troisième logement se situe en rez-de-chaussée de la Maison du collégien; visuellement indépendant, il assure néanmoins un rôle de surveillance supplémentaire grâce à son double accès par le collège et l’extérieur.

Le plateau sportif
Le plateau d’évolution sportive (basket-ball et hand-ball), la piste de vitesse et les deux sautoirs sont regroupés à l’est du site dans le prolongement des espaces récréatifs, proches du gymnase et de la Maison du collégien. Ils offrent aux élèves des espaces à investir hors temps scolaire ou en fin de journée pour les internes.

Techniques et matériaux
Le projet témoigne d’un travail spécifique sur le choix et la mise en œuvre de matériaux traditionnels et contemporains, toujours dans l’esprit d’instaurer un dialogue entre le projet et le site.
Les matériaux traditionnels que sont la pierre (en socle), le bois (à l’étage, en structure, charpente et bardage) et la terre cuite (en couverture) et sont présents dans tous les bâtiments.
Les matériaux contemporains sont le verre (et surtout le verre sérigraphié du CDI), le béton avec matrice pierres, le tissu tendu des screen (un clin d’œil à la tradition textile de la vallée) et le bois bakélisé (sans entretien) sont déclinés suivant une mise en œuvre propre à l’importance du bâtiment, à son programme et à sa volumétrie.

Là encore, il s’agit de «personnaliser» chaque bâtiment par une mise en œuvre particulière de matériaux toujours identiques situés entre tradition et contemporain.

INTERVENANTS

Maitrise d'ouvrage

CONSEIL GéNéRAL DE L'ISèRE
(38)

Equipe de la maitrise d'œuvre

Mandataire :

Archipel
Architecte mandataire
Grenoble (38)

Collaborateurs

Jean-Michel Costaz | Architecte associé

Données techniques


Surfaces SHON: 7 036 m2

Projet en cours

Collège

Collège du Trièves

38710 Mens

Date de livraison prévisionnelle :
Juin 2011

Coûts des travaux :
11 660 000

5 photo(s)
0 vidéo(s)

Vue de la cantine
© Olivier Sidler

Vue depuis l'entrée du collège
© Olivier Sidler

Vue intérieure de la cantine
© Archipel

Salle de détente de l'internat
© Archipel

Internat
© Archipel