Programme mixte

Harmonia 57 - Ateliers d'artistes

Rua Harmonia 57, Villa Madalena
01421 Sao Paulo

Façade sur rue
© Leonardo Finotti

DESCRIPTIF

Il s’agit d’ateliers d’artistes en plein cœur du quartier Madalena de Sao Paulo. C’est une zone de la ville dans laquelle se concentrent des artistes de tous genres. Les rues sont couvertes de graffitis, témoignages de la créativité des occupants mais aussi de leur appropriation des lieux. La construction devient support. L’hétérogénéité des surfaces et façades fait toute la richesse d’expression de cette partie de la ville.

PARTI ARCHITECTURAL

Si Madalena est un quartier d’artistes qui laisse plus de liberté aux nouvelles installations, la parcelle dédiée au projet n’est pas sans contrainte. C’est un terrain en lanière sur rue qui se trouve être très fortement inondable. L’enjeu pour les architectes est non seulement de répondre à l’étroitesse du terrain mais surtout de trouver des solutions innovantes et contemporaines pour répondre aux problèmes d’écoulement des eaux dans un climat subtropical.

Organisés autour d’une petite place centrale, deux volumes simples prennent place, un bloc frontal en avant et un second bloc en fond de terrain. Ils sont reliés par une passerelle métallique et possèdent des terrasses (lieu de travail en extérieur) à tous les étages.
L’esthétique générale du bâtiment est l’expression matérielle directe de ses qualités environnementales notamment en ce qui concerne la question de l’eau. En effet l’ensemble des canalisations est rejetée à l’extérieur et laisse lire le fonctionnement du bâtiment. Les tuyaux deviennent modénatures et même parfois servent de mobilier ; en terrasse ils constituent des rampes de sécurité.

Autonomes, autosuffisants, les ateliers constituent un véritable écosystème qui se nourrie, se régénère et évolue ; il vit avec les saisons. C’est une machine capable de maintenir les mêmes niveaux d’eau toute l’année. L’eau est drainée en terrasse et dans le sol naturel, elle est stockée dans de grandes cuves semi-enterrées en partie basse du terrain ; elle est ensuite pompée et traitée dans une cuve sur le toit qui approvisionne les bâtiments en eau non potable (toilette, arrosage…).
C’est une forme d’habitat « verte ». Les murs sont composés de deux parois de béton séparés par une lame d’air qui assure l’isolation thermique. En extérieur, sur l’étanchéité on trouve une couche de béton organique issue de déchets du chantier. Elle est percée aléatoirement pour accueillir des pousses de plantes qui évolueront toute l’année et dessineront des façades évolutives. C’est une protection à la fois thermique et phonique pour le confort intérieur.

Si la façade subit l’exposition de la structure fonctionnelle de la maison, les intérieurs sont complètement préservés. Les surfaces sont lisses et continues. Les lèvres du béton en saillie sur les murs et les terrasses offrent des vues cadrées sur la ville.

En tirant partie du climat pauliste et en s’attaquant directement aux problématiques de la perméabilité du sol urbain, de la gestion de l’eau et du confort thermique, les architectes associés aux ingénieurs de l'ONG Permacultura, se sont vus décerner par le groupe Zumtobel, le 1er grand prix « Construire l’Environnement » en 2010.

INTERVENANTS

Maitrise d'ouvrage

IV INCORP
(Brésil)

Equipe de la maitrise d'œuvre

Mandataire :

Triptyque Architecture
Architecture
Paris (75015)

Collaborateurs

Greg Bousquet | Architecte
Carolina Bueno | Architecte
Guillaume Sibaud | Architecte
Olivier Rafaëlli | Architecte

Données techniques


Surfaces SHON: 1 100 m²

Réalisations

Programme mixte

Harmonia 57

Rua Harmonia 57, Villa Madalena
01421 Sao Paulo

Date de livraison :
Novembre 2008

Coûts des travaux :
300 000 €

7 photo(s)
0 vidéo(s)

Façade sur rue
© Leonardo Finotti

Parcelle en lanière
© Beto Consorte

Canalisations et modénature
© Greg Bousquet

Canalisations et mobilier extérieur
© Greg Bousquet

Cour centrale
© Greg Bousquet

Cuves de stockage
© Leonardo Finotti

Deux volumes principaux
© Nelson Kon