Cinéma

Cinéma

Place Bessière
46000 Cahors

Façade
© antonio virga architecte

DESCRIPTIF

Construction d'un complexe cinématographique avec sept salles et réaménagement des espaces publics environnants.

PARTI ARCHITECTURAL

Le nouveau cinéma de Cahors s’inscrit dans une démarche de centralisation et de revalorisation de l’offre culturelle dans la ville. Intégré dans un projet d’aménagement global de l’espace public, il n’a pas qu’une simple vocation programmatique. C’est un nouveau lieu de vie, aux multiples usages, qui se veut à la fois cohérent, et en dialogue avec la ville et son histoire. Il est en effet l’occasion pour la ville de réinterpréter l’ancienne caserne sur la place Bessières, en retrouvant une symétrie perdue et en s’appuyant sur la valorisation d’un grand espace central, à la fois structurant et fonctionnel.

Le nouveau cinéma devient in fine un élément de couture urbaine, capable de relier les différents éléments constitutifs du site. La reconstitution d’une nouvelle qualité urbaine passe par une circulation lisible et fluide sur l’ensemble du site. Une séquence d’entrée naturelle se crée ainsi depuis le parking Charles-de-Gaulle jusqu’au cinéma, où chaque temps important est marqué.

L’écriture architecturale du cinéma s’appuie sur les mêmes prérogatives que l’aménagement urbain proposé: hommage historique, fluidité des circulations et interactions favorisées. Au-delà du respect des prescriptions de l’Architecte des Bâtiments de France, les volumes sont créés selon des gabarits rigoureux puis affirmés visuellement pour à la fois respecter le principe de symétrie et l’assumer pleinement. Partant de ce postulat, le bâti se décompose en deux volumes distincts: un de brique et un de métal ambré, chacun jouant un rôle bien précis tant vis-à-vis de l’espace public que du fonctionnement interne.

Le corps en brique est un miroir des bâtiments de l’ancienne caserne, une réinterprétation contemporaine, simplifiée mais identifiable. Il propose une esthétique fidèle au territoire du Lot par ce matériau issu d’une filière locale, évitant tout pastiche. La présence de ce volume dans l’espace public est renforcée par l’unicité de son revêtement des façades à la toiture. La brique, qu’on retrouve souvent dans l’architecture de Cahors (par exemple la Tour du Pape Jean-XXII située à quelques mètres du site), devient ainsi le trait d’union avec l’histoire cadurcienne. Le programme se poursuit dans un deuxième volume, de métal couleur ambrée, imaginé comme une extension du volume de brique afin de ne pas dénaturer la symétrie, voire de la renforcer. La position de ce volume, en retrait sur les deux pignons, permet de continuer à lire le bâtiment principal qui est celui qui rappelle l’histoire du site. La couleur ambrée, tel un repère, relie ainsi visuellement le cinéma et la cellule commerciale. Elle réveille la place, mettant en valeur la brique et sa raison d’être historique, en lien avec les bâtiments de la caserne. L’accord chromatique entre brique et ambre rappelle les nuances du centre historique de Cahors.

INTERVENANTS

Maitrise d'ouvrage

VILLE DE CAHORS
(46)

Equipe de la maitrise d'œuvre

Mandataire :

Antonio Virga Architecte
Architecte
Paris (75010)

Données techniques


Surfaces Surface de plancher: 3 625 m²

Projet en cours

Cinéma

Cinéma

Place Bessière
46000 Cahors

Date de livraison prévisionnelle :
Decembre 2019

4 photo(s)
0 vidéo(s)

Façade
© antonio virga architecte

Hall
© antonio virga architecte

Vue lointaine
© antonio virga architecte

Vue de nuit
© antonio virga architecte