Santé (divers)

Village Saint-Michel

Rue Lhuillier
75015 Paris

Vue extérieure
© Sergio Grazia

DESCRIPTIF

Réalisée conjointement par Leclercq Associés, Gaëtan Le Penhuel et Laurent Niget, la reconversion du site de l’ancien hôpital Saint Michel, dans le XVe arrondissement de Paris, est une programmation complexe dans un site complexe. Le site a accueilli jusqu’en 2003 un hôpital généraliste et des services spécialisés en chirurgie des jeunes enfants. L’ensemble constituait une urbanité de petite échelle, une « ville dans la ville », unique et insoupçonnable depuis les espaces publics périphériques. La programmation du nouveau projet est en lien avec ses anciennes fonctions et donc avec la mémoire du lieu : il s’agit de plusieurs structures médico-sociales très spécifiques à destination des adultes et adolescents handicapés mentaux, autistes, enfants en difficulté et personnes âgées dépendantes – qui représentent 50% du programme – ainsi que des logements sociaux et des logements en accession. Le projet s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie « handicap, inclusion et accessibilité universelle » de la Ville de Paris.

Qualité d'usage
Le fil de notre réflexion sur le projet nous a naturellement amenés à penser l’installation des espaces de soins et d’accompagnement dans un esprit de générosité et de grande qualité, via une mutualisation des vues et des espaces extérieurs et une harmonie d’usage et de fonction avec les logements.

Un programme complexe
Leclercq et Associés a réalisé le bâtiment B, épine dorsale du projet, qui accueille la plus grande mixité d'activités et de populations.
Il comprend dans les étages bas un Centre Médico-Psycho-Pédagogique (CMPP), l'un des trois Foyers d'Accueil Médicalisés (FAM), un Service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), la salle associative, la cuisine centralisée et la cafétéria, 60 chambres EHPAD, et dans les étages haut les logements en accession et une partie des logements sociaux.
Il s'articule autour de deux patios végétalisés, lieux d'échanges entre les résidents, par lesquels se fait l'accès aux différentes activités médico-sociales et aux logements sociaux.
Le socle, réalisé par Laurent Niget, est lisse, constitué de cassettes métalliques de différentes teintes sur les quatre premiers niveaux, régulièrement percées de fenêtres travaillées en forme de T.
Les façades des étages hauts, qui accueillent les logements, sont en pierre de taille claire et lumineuse, rythmées par des balcons filants en saillie asymétriques équipés de garde-corps et de panneaux de verre.
On y a situé des jardins d’hiver qui peuvent s’ouvrir complètement l’été, en rabattant leurs parois coulissantes-pivotantes sur les murs. Les deux derniers étages sont en retrait : on évoque l’image de maisons sur le toit…
Les façades des étages hauts, qui accueillent les logements, sont en pierre de taille claire et lumineuse, rythmées par des balcons filants en saillie asymétriques équipés de garde-corps et de panneaux de verre.
On y a situé des jardins d’hiver qui peuvent s’ouvrir complètement l’été, en rabattant leurs parois coulissantes-pivotantes sur les murs. Les deux derniers étages sont en retrait : on évoque l’image de maisons sur le toit…
Le projet tire parti des particularités de la parcelle : son grand enclavement offre l’occasion de développer une urbanité intérieure de petite échelle, souvenir du système de cours de l’ancien hôpital et représentative de la tradition de construction intérieure dense des grands îlots parisiens. L’implantation des bâtiments privilégie ainsi les espaces de plain-pied et les cheminements piétons (cours plantées, venelles, jardins collectifs et privés) afin de favoriser les échanges entre résidents, tout en rappelant le système de cours de l’ancien hôpital et créant une micro-urbanité un esprit « village ».

PARTI ARCHITECTURAL

Le projet tire parti des particularités de la parcelle : son grand enclavement offre l’occasion de développer une urbanité intérieure de petite échelle, souvenir du système de cours de l’ancien hôpital et représentative de la tradition de construction intérieure dense des grands îlots parisiens. L’implantation des bâtiments privilégie ainsi les espaces de plain-pied et les cheminements piétons (cours plantées, venelles, jardins collectifs et privés) afin de favoriser les échanges entre résidents, tout en rappelant le système de cours de l’ancien hôpital et créant une micro-urbanité - un esprit « village ».

INTERVENANTS

Maitrise d'ouvrage

BNP PARIBAS IMMOBILIER
(75017)

Equipe de la maitrise d'œuvre

Mandataire :

Leclercq Associés
Architectes
Paris (75020)

Données techniques


Surfaces HAB: 30 963 m2
Espace extérieur: 4 780 m2
Surface de plancher: 71 486 m2

Réalisations

Santé (divers)

Village Saint-Michel

Rue Lhuillier
75015 Paris

Coûts des travaux :
37 946 000 € HT

6 photo(s)
0 vidéo(s)

Vue extérieure
© Sergio Grazia

Façade
© Sergio Grazia

Détails
© Sergio Grazia

Cours intérieure
© Sergio Grazia

Façade
© Sergio Grazia

Vue de l'entrée
© Sergio Grazia