Théâtre

Théâtre de la Nouvelle Comédie de Genève

Gare des Eaux-Vives
Esplanade Alice Bailly 1
1207 Genève

Façade
© Yves André

DESCRIPTIF

- construction neuve d'un théâtre
- grande salle de type salle frontale de 500 places
- salle modulable de 200 places (selon configurations)
- deux salles de répétitions de 220 m² et de 155 m²
- 2 400 m² d'ateliers de fabrication des décors et des costumes
- loges individuelles et collectives
- bureaux administratifs et techniques
- café-restaurant et espaces d'accueil du public

PARTI ARCHITECTURAL

La Nouvelle Comédie, plus qu’un théâtre.

La Nouvelle Comédie c’est plus qu’un théâtre : c’est non seulement un lieu de représentation théâtrale, avec ses deux salles, mais aussi un lieu de création, avec ses grands ateliers de construction. Ce sont eux qui font de la Nouvelle Comédie un véritable centre de création artistique, réunissant sous un même toit tous les métiers du théâtre.

Le caractère « d’usine à spectacles » a été déterminant pour la conception du projet, qui devait être à la fois un équipement hyperfonctionnel et à la fois un bâtiment singulier avec une identité propre.

Le projet dispose les salles de spectacles au cœur du volume, avec une articulation des programmes qui génère en coupe un profil singulier, donnant ainsi son identité au bâtiment. Les espaces de circulations, publics et privés, se situent en façade entourant les programmes auxquels ils donnent accès.

Là où les théâtres classiques distinguent la cage de scène comme l’élément central de la composition du bâtiment, le profil crénelé caractéristique du projet exprime la multiplicité des activités présentes dans le nouveau théâtre.

L’espace du hall, généreux et transparent, crée des liens entre l’intérieur et l’extérieur, et exprime l’ouverture du théâtre sur la ville. Le foyer, traversant, donne accès aux deux salles et crée également un lien entre les deux espaces publics qui entourent le bâtiment.

L’architecture, discrète et neutre la journée, exprime le caractère d’un lieu de création et de production. Le soir, une mise en scène lumineuse transforme le bâtiment en lieu de représentation, affirmant sa présence dans la ville, et invitant le public à la magie du spectacle.

Le bâtiment accueille deux salles de spectacles complémentaires. Chacune d’elles développe sa propre identité, tant d’un point de vue scénographique qu’architectural.

La grande salle est conçue dans la continuité du théâtre européen, à l’italienne, avec un rapport scène-salle frontal préétabli. L’enveloppe est faite d’une peau pliée et facettée, tel un origami, qui accueille tous les dispositifs acoustiques et lumineux propres à une salle de théâtre.

La salle modulable de type black box est dédiée à l’expérimentation. Un volume élémentaire et neutre, avec un système de gradin modulaire, permet la mise en place de multiples configurations. Les murs sont habillés de lames en béton fibré noires dont le motif garantit une excellente acoustique.

Les deux salles sont des espaces hautement techniques d’un point de vue scénographique. L’objectif a été d’intégrer dans l’expression architecturale l’ensemble des exigences techniques tout en créant un espace poétique, capable d’accueillir le spectateur en créant une rupture entre la vie quotidienne et la magie du spectacle.

INTERVENANTS

Maitrise d'ouvrage

VILLE DE GENèVE
(Suisse)

Equipe de la maitrise d'œuvre

Mandataire :

FRES ARCHITECTES
Architecte mandataire
Paris (75020)

Collaborateurs

Laurent Gravier | Architecte directeur de projet
Sara Martin Camara | Architecte directrice de projet

Co-traitants de la Maîtrise d’œuvre

Changement A Vue | Scénographe | Paris
Kahle Acoustics | Acousticien | Bruxelles
T ingénieurs | Ingénieur civil | Genève
Batiserf | Ingénieur civil | Grenoble
Brasey | Ingénieur civil | Fribourg
Beric architectes | économie/soumissions | Genève
8'18 | Concepteurs lumières | Paris

Données techniques


Surfaces Surface de plancher: 16 060 m2
Énergie Raccordement à Génilac
Commentaire sur la démarche

La Nouvelle Comédie s'inscrit dans un plan localisé de quartier dont le concept énergétique associé a permis de mettre en évidence les ressources énergétiques à exploiter préférentiellement, à savoir les potentiels solaires pour la production d’électricité, et l’eau du lac pour les besoins en énergie thermique (chaud et froid).

Dans l'attente de l'arrivée de l’infrastructure énergétique GéniLac, qui est en cours d'’étude, le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire (ECS) de la Nouvelle Comédie sont assurés par une pompe à chaleur (PAC) à air. Cette dernière fonctionne de manière réversible et assure également les besoins de rafraîchissement des salles de spectacle et des locaux de régie. Une chaudière à biogaz assure les fonctions d’appoint et de secours.

Matériaux

Béton | Structure
Bois | Plancher
Verre | Façades
Métal | Structure

Réalisations

Théâtre

Théâtre de la Nouvelle Comédie de Genève

Gare des Eaux-Vives
Esplanade Alice Bailly 1
1207 Genève

Coûts des travaux :
98 MCHF TTC

12 photo(s)
0 vidéo(s)

Façade
© Yves André

Esplanade
© Yves André

Façade
© Yves André

Façade
© Yves André

Détail de façade
© Yves André

Hall
© Yves André

Foyer haut
© Yves André

Entrée salle modulable
© Yves André

Grande salle
© Yves André

Salle modulable
© Yves André

Restaurant
© Yves André

Atelier
© Yves André