Accueil | Réalisations | JARDIN DE L'ÎLE AU PIN

Culture (divers)

JARDIN DE L'ÎLE AU PIN

Lieu qui célèbre l’Identité Culturelle de la Corée

75013 - Paris

JARDIN DE L'ÎLE AU PIN
© yoonseux architectes

0 vidéo(s)
8 photo(s)

Descriptif

Le jardin est implanté au sein de de l’Université Paris
Diderot - Paris 7 dans le bâtiment emblématique des Grands
Moulins, au coeur du quartier de la Zac Paris Rive Gauche.
Au cinquième niveau de ce bâtiment, un espace découvert et
contigu à la salle de Conférence du Conseil d’Administration
lui est réservé. Dans la composition du jardin, le
plan carré retranscrit la complémentarité traditionnelle
du Yin Yang où s’harmonisent un parterre minéral et un îlot
végétal.
Un bonzaï sur un îlot de terre constitue l’articulation
centrale du Jardin. Les façades habillées de volumes de
verres sérigraphiés forment les limites visuelles de l’espace
du jardin. Un jeu de transparence et d’opacité restitue
le thème du mur coréen, fi ltrant les vues, la lumière,
cadrant le végétal. La sérigraphie du «KKhotam» est traversée
de lumière naturelle et diffuse des motifs colorés aux
epaces intérieurs. La conception de ce jardin est pénétrée
du sens du vide. Les bordures sont arrangées en lignes
franches et nettes. Cet espace est un lieu d’immortalité
qui, par sa simplicité, exprime le dénuement.
Le reflet pelliculaire du sol, le traitement de l’éclat des
surfaces illustrent la fonction de contention des éléments
célestes. L’île plantée est l’ornement principal du Jardin
Coréen, elle flotte au dessus d’un sol qui se glisse
sous... 

Parti Architectural

Parti Architectural

« La terre est carrée, le ciel est rond »

C’est un espace à aborder en terme de complémentarité, l’île ronde du pin flottant au-dessus du carré retranscrit cette relation d’équilibre du Ying-Yang. L’éclat de l’île sur la surface nappée de noir humide est une scène fusionnelle entre le Ying-Yang dans un espace presque vide.

La « Chema;Auvent » ombre la périphérie du jardin et les espaces attenants, c’est une horizontale calme, sombre, simplement investie par de petites perforations de lumière légère. Le contre-jour de la poutre avançant en porte-à-faux au-dessus de la galerie vitrée se heurte à la clarté du patio et à l’impossibilité pour les visiteurs d’accéder au jardin. Les caractères coréens filtrés au travers du auvent sont les seuls véritables promeneurs du jardin dont les rais de lumière courent successivement sur la poutre, les vitrages, entrent en rayons dans les espaces intérieurs, s’accrochent au platelage de bois et aux rugosités du sol. La rencontre entre ces fragments de textes tour à tour clairs, définis, flous et l’espace du jardin sont autant de variations au rythme de la course du soleil.

Les parois de verres suspendues cernent le jardin sans le fermer. Les motifs de « Kkotam » sont des filtres dedans/dehors dont l’ornementation traditionnelle est suggérée. Le tigre du « Minwha » gravé sur verre est le gardien du jardin porteur d’une dimension magique et de vertus bénéfiques. La figure du Tigre, les motifs de... 

Intervenants

Maitrise d'ouvrage

UNIVERSITé PARIS DIDEROT - PARIS VII

(75013)

Equipe de la maîtrise d'œuvre

Mandataire :

YOONSEUX ARCHITECTES

architecte D.P.L.G.
Paris (75013)

Données techniques


Surfaces SHON: -
SHOB: -
HAB: -
Surface utile: -
Espace extérieur: -
SDO: -

Projet realisation

Culture (divers)

JARDIN DE L'ÎLE AU PIN - Lieu qui célèbre l’Identité Culturelle de la Corée

Université Paris Diderot-Paris 7 75205 PARIS CEDEX 13
75013 paris

Maîtrise d'ouvrage

UNIVERSITé PARIS DIDEROT - PARIS VII

(75013)

Maitrise d'œuvre

YOONSEUX ARCHITECTES

architecte D.P.L.G.
Paris (75013)

Date de livraison :
Novembre 2011

Partager ce projet         

Fiche mise à jour le : 24/02/2012

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X