Accueil | Réalisations | Manufacture de souliers Louis Vuitton

Usine

MANUFACTURE DE SOULIERS LOUIS VUITTON

Ateliers de production de souliers, logistique, bureaux, locaux sociaux et restaurant

Italie - Venise

Entrée latérale
© Jean-Philippe Caullez

0 vidéo(s)
6 photo(s)

Descriptif

Le groupe Louis Vuitton décide en 2006 de lancer une étude pour l’extension de sa manufacture de Fiesso à 310 km de Venise, usine de 1 200 m² et construite en 2001. Le nouveau bâtiment, sur une parcelle de 28 000 m², se concentre uniquement sur l’activité «souliers» du groupe.

Les 11 000 m² de la nouvelle manufacture sont répartis selon trois ateliers de production et la «modelleria», de 5 600 m²:
- un atelier «femmes» de 1 823 m²;
- un atelier «mocassins» de 1 395 m²;
- un atelier «sneakers» de 1 179 m²;
- la «modelleria» de 1 200 m².

Viennent s’ajouter:
- un atelier logistique de 2 350 m² pour recevoir les matières premières et expédier les produits finis;
- des bureaux de production de 115 m²;
- des locaux sociaux (vestiaires, sanitaires, etc.) de 470 m²;
- un restaurant, une cafétéria, une cuisine (620 m²);
- une galerie d’exposition de 300 m² intégrant un centre de formation;
- un hall de 100 m² avec des bureaux d’accueil;
- un étage technique de 1 300 m².

A l’extérieur, un parking de 170 places.

Parti Architectural

Deux enjeux principaux viennent encadrer le projet:
- le site se situe à la rencontre de deux tissus urbains différents, un tissu industriel et un tissu résidentiel composé de maisons individuelles et jardins privatifs. Il s’agit d’une extension, la connexion physique avec l’ancienne manufacture Vuitton est essentielle tout en préservant une identité architecturale nouvelle et bien différente.
L’équipe Sandrolini Architectes répond à cette première contrainte en introduisant une passerelle de liaison entre le neuf et l’ancien. On passe d’un édifice à l’autre par une rue intérieure couverte. La distribution interne est assurée par de grandes coursives ponctuées de patios pour un apport maximum de lumière ainsi que par un cloître qui constitue une vitrine privée pour les ateliers;
- une autre contrainte induite du programme est le souci du respect de la créativité des ateliers Vuitton. Le concept de secret et de protection de l’extérieur est à l’origine du plan introverti de l’ensemble. Tous les espaces sont tournés vers l’intérieur. Vu de l’extérieur, le bâtiment prend les allures d’une boîte close et protectrice. Le hall d’entrée se glisse dans une faille latérale. L’unité de l’ensemble est assurée par le choix d’une résille qui se répartit sur l’ensemble des façades, leur donne est aspect anonyme et les préserve des regards extérieurs.

Intervenants

Maitrise d'ouvrage

MANUFACTURE DE SOULIERS LOUIS VUITTON

(75)

Equipe de la maîtrise d'œuvre

Mandataire :

SANDROLINI ARCHITECTE

Agence d'architecture
Paris (75012)

Co-traitants de la Maîtrise d’œuvre

Alto | BET structure
Tifs | BET fluides
Studio BB&C | Architecte |

Données techniques


Surfaces SHON: 11 714 m2

Projet realisation

Usine

Manufacture de souliers Louis Vuitton - Ateliers de production de souliers, logistique, bureaux, locaux sociaux et restaurant

Fiesso d'Artico
30032 Venise

Maîtrise d'ouvrage

MANUFACTURE DE SOULIERS LOUIS VUITTON

(75)

Maitrise d'œuvre

SANDROLINI ARCHITECTE

Agence d'architecture
Paris (75012)

Date de livraison :
Janvier 2009

Coûts des travaux :
15 413 500 € HT

Partager ce projet         

Fiche mise à jour le : 08/06/2010

 
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X